Andrée Putman prend le train

    Paris, 1980
    Tirage argentique Lambda
    30 exemplaires signés et numérotés
    Format : 35,5 x 30 cm
    Image : 25,5 x 20 cm

    400€

    Chez Andrée Putman

    avec Loulou de la Falaise
    Paris, 1981
    Tirage argentique Lambda
    30 exemplaires signés et numérotés
    Format : 30 x 36,5 cm
    Image : 20 x 26,5 cm

    400€

    Yves Saint-Laurent, Nicole Wisniak et André Putman

    Paris, 1980
    Tirage argentique Lambda
    30 exemplaires signés et numérotés
    Format : 38,5 x 30 cm
    Image : 28,5 x 20 cm

    400€

    Andrée Putman

    Paris, 1977
    Tirage argentique Lambda encadré
    10 exemplaires signés et numérotés
    Format : 50 x 40 cm
    Image : 40 x 30 cm

    1,300€

    Andrée Putman et Fabrice Emaer au Palace

    Paris, 1979
    Tirage argentique Lambda
    30 exemplaires signés et numérotés
    Format : 40 x 30 cm
    Image : 30 x 20 cm

    400€

C’est sans doute son enfance bourgeoise à Saint-Germain-des-près qui lui donnera le goût des mondanités.

Du Flore, où elle côtoyait Sartre et Beckett, elle passera au Palace des années plus tard où elle sortira tous les soirs, après avoir commencé (tardivement) sa carrière d’architecte d’intérieur. Son allure et son élégance marqueront ses pairs, comme Jack Lang, qui l’imagine comme «trésor national vivant», ou Didier Grumbach, qui pense que son look fait partie de ce qu’elle vend.

Au début des années 80, son nom est symbole d’élégance, caution de chic. Fille de bonne famille n’ayant jamais aimé le luxe à proprement parler, elle ne l'aime qu'en "purs blocs" dégageant une élégance rigoureuse et géométrique.