Djemila chez Serge Kruger

    Paris, 1977
    Tirage argentique Lambda
    30 exemplaires signés et numérotés
    Format : 30 x 40 cm
    Image : 20 x 30 cm

    400€

    Djemila chez Serge Kruger

    Paris, 1977
    Tirage argentique Lambda
    30 exemplaires signés et numérotés
    Format : 40 x 30 cm
    Image : 30 x 20 cm

    400€

    Djemila boulevard Sébastopol

    Paris, 1977
    Tirage argentique Lambda
    30 exemplaires signés et numérotés
    Format : 36 x 30 cm
    Image : 26 x 20 cm

    400€

    Djemila dans la douche

    Rue Turbigo, Paris, 1977
    Tirage argentique Lambda
    30 exemplaires signés et numérotés
    Format : 30 x 40 cm
    Image : 20 x 30 cm

    400€

Figure emblématique des nuits parisiennes et égérie du branché, élément clef du magazine culte Façade et icône du Palace, Djemila Khelfa fut à la fois DJ et chanteuse au look rock et androgyne. Pierre Philippe lui dédia sa chanson Djemila chantée par Jean Guidoni :

« La première fois que je l'ai vue
C'était l'heure des poubelles
Elle marchait au milieu de la rue
L'air hautain et rebelle
Bouclée dans un imper d'argent
Sur des talons aiguilles
Elle semblait ne pas voir les gens
Et leurs tristes guenilles
D'abord je n'ai pas vu ses yeux
Sous sa crinière en casque
Car tout autour y avait tant de bleu
Qu'on aurait dit un masque
C'était comme la reine de Saba
Allant sans nul cortège
Une démone rentrant du sabbat
Nimbée de sortilèges
J'en suis resté là bouche bée.
...Enfin hier je l'ai revue
L'étrange Sarrasine
Elle faisait à moitié nue
La une d'un magazine
Il paraît qu'elle est du jet-set
Qu'elle fréquente le "Palace"
Saint-Germain-des-Prés et le "Sept"…